Le plan d’urgence de relance économique

Face à l’état d’urgence lié à l’épidémie de COVID-19 et aux difficultés économiques que cette crise sanitaire engendre pour les entreprises, Saint-Flour Communauté et Hautes Terres Communauté s’inscrivent dans une démarche conjointe de soutien aux acteurs économiques locaux.

Ce plan d’aide est notamment constitué :

  • d’une participation des intercommunalités au Fonds régional à hauteur de 4 € par habitant, ce qui permet désormais aux acteurs du territoire de pouvoir bénéficier des aides régionales, sous réserve de leur éligibilité ;
  • de la création d’un nouveau fonds d’aides directes locales adaptées et ciblées aux spécificités de l’Est Cantal ;

 

Vous souhaitez candidater au Fonds région Unie : 

 

Dans le cadre de son fonds « Région Unie », la Région Auvergne-Rhône-Alpes mobilise deux dispositifs d’aides en direction d’abord du secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, puis des micro-entreprises et associations.

Le plan d’urgence déployé par Saint-Flour Communauté et Hautes Terres Communauté prévoit d’abonder financièrement ces deux dispositifs à hauteur de 4€ par habitant (2€ par habitant pour chacun d’entre eux). Soit une enveloppe totale de près de 50 000 € par Hautes Terres Communauté.

Objectifs :

  • « Soulager » les besoins en trésorerie des structures bénéficiaires du secteur du tourisme – hôtellerie – restauration et des micro-entreprises et associations ;
  • Renforcer l’effet levier attendu en faveur des acteurs économiques de nos territoires.

 

Dispositif 1 pour le secteur tourisme – hôtellerie – restauration :

  • Subvention allant jusqu’à 5 000 € visant à soutenir le financement des échéances du capital restant dû, pour les structures ayant contracté un emprunt pour financer des investissements de rénovation, création  extension ou aménagement ainsi que l’acquisition de matériels et mobiliers ;
  • Les entreprises devront justifier d’une perte de chiffre d’affaires supérieure ou égale à 20 % du 1er mars 2020 jusqu’à la date de la demande par rapport à la même période de l’année précédente (pour les entreprises créées après le 1er mars 2019, le calcul s’effectuera par rapport au CA mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 1er mars 2020) ;
  • Aide adressée aux entreprises et associations de droit privé des secteurs touristiques, hôtellerie et restauration de moins de 10 salariés.

 

Dispositif 2 pour les microentreprises et les associations :

  • Avance remboursable aux microentreprises et associations, de 3000 € à 20 000 €, sur 5 ans avec différé de 18 mois, à taux 0 ;
  • Aide adressée aux microentreprises, entrepreneurs individuels, indépendants, TPE (commerçants, artisans et autres de 0 à 9 salariés) et associations.

 

 

Vous souhaitez candidater au fonds local : 

 

Ce fonds est destiné à aider les cafés, hôtels et restaurants fortement pénalisés dans le cadre de la reprise de leur activité. Ces structures pourront bénéficier d’une subvention communautaire si elles n’ont pas pu bénéficier de l’aide n°1 du Fonds « Région Unie ». Ces deux aides ne sont pas cumulables. Toutefois, la subvention communautaire peut être cumulée avec l’aide n°2 du Fonds « Région Unie » (avance remboursable).

Les communes qui le souhaitent pourront elles aussi intervenir et apporter une aide financière qui viendra en plus de celle intercommunale.

 

Objectifs :

  • Soutenir et encourager la réouverture des cafés, hôtels, restaurants ayant connu une fermeture  jusqu’au 2 juin 2020 ;
  • Relancer une animation locale dans les hôtels-cafés-restaurants de centre bourg pour développer la fréquentation des autres commerces.

 

Description de l’opération d’aide :

  • Aide directe aux cafés, hôtels, restaurants ayant leur siège social sur le territoire justifiant d’un arrêt d’activité ou d’une baisse significative d’activité par rapport à la même période de l’année précédente (>50%) ;
  • Sont éligibles les structures qui n’ont pas pu bénéficier de l’aide n°1 d’urgence régionale du Fonds « Région Unie » dédiée au secteur du tourisme – hôtellerie – restauration ;
  • Attribution d’une aide communautaire de 750 € par structure ;
  • Aide adressée aux entreprises et associations de droit privé des secteurs touristiques, hôtellerie et restauration de moins de 10 salariés ;
  • Cumul possible avec une éventuelle aide communale.

 

 

Deux numéros pour tout renseignement :

– L’animatrice économique de Hautes Terres Communauté, Amélie CHAVAROT : 04 71 20 37 92 animeco@hautesterres.fr
– Numéro vert de la Région : 0805 38 38 69