Accueil > Une rencontre organisée par la CCI et Hautes Terres communauté avec les entrepreneurs

Une rencontre organisée par la CCI et Hautes Terres communauté avec les entrepreneurs

La Présidente de Hautes Terres communauté Ghyslaine Pradel et le Président de la CCI du Cantal Bernard Villaret avaient convié le 13 juin à Neussargues-en-Pinatelle les entrepreneurs du territoire à une rencontre matinale pour échanger sur le développement économique du territoire. L’objectif : présenter aux entrepreneurs l’actualité des deux structures, revenir sur les aides qu’elles proposent à destination des entreprises et recueillir leurs attentes.

Après une présentation rapide de Hautes Terres communauté et de ses compétences, la Présidente est revenue sur les actions portées par l’intercommunalité en faveur du développement économique :

  • les élus portent un programme d’investissements ambitieux visant notamment à améliorer l’offre de services à la population avec la réalisation des Maisons de santé intercommunales de Murat et de Neussargues-en-Pinatelle qui ont ouvert leurs portes en fin d’année dernière. La construction de deux Maisons de services au public intercommunales à Allanche et à Massiac devrait également débuter cette année. Si ces projets ont tout d’abord la vocation de mailler le territoire en termes de services, ils permettent aussi de soutenir l’économie du territoire car de nombreuses entreprises locales participent à la réalisation de ces structures ;
  • deux zones d’activités sont en cours de réalisation à Massiac et Neussargues-en-Pinatelle, à proximité d’axes structurants, afin de pouvoir répondre aux besoins des entreprises en matière d’offre foncière. Elles seront équipées de pépinières d’entreprises qui proposeront de l’immobilier locatif ;
  • la Présidente est également revenue sur les travaux réalisés à l’abattoir de Neussargues, portés par l’intercommunalité en lien avec la Régie municipale de l’abattoir, sans lesquels l’avenir de la structure n’aurait pu être assuré ;
  • en matière de tourisme, axe fort de la politique de Hautes Terres pour conforter les atouts du territoire, plusieurs aménagements ont été réalisés ou sont en cours pour valoriser les sites de randonnée. L’aménagement d’un bâtiment d’accueil à Prat de Bouc devrait également prochainement débuter en lien avec Saint-Flour Communauté.

Les élus ont également fait le choix d’attribuer des aides directes aux entreprises, par le biais du programme FISAC / LEADER et du dispositif d’aide aux petites entreprises avec point de vente. Celles-ci ont un effet levier pour mobiliser des subventions régionales, nationales et européennes. Elles sont à mobiliser avant la fin de l’année pour le FISAC, le programme arrivant bientôt à terme et des fonds restant disponibles. (voir document annexé sous l’article).

Un agent de développement de Hautes Terres Communauté est dédié à l’accompagnement des entreprises et au suivi d’un programme d’animation et de formations en lien avec BGE Cantal. Amélie Chavarot-Julhes, présente lors de la réunion est leur interlocuteur, joignable au 04.71.20.37.92, animeco@hautesterres.fr

La Présidente est enfin revenue sur la mise en place d’une Redevance spéciale pour les professionnels à compter de cette année et a expliqué les raisons de cette décision. Des courriers seront prochainement adressés aux professionnels détaillant l’ensemble des modalités de mise en œuvre.

 

Le Président de la CCI Bernard Villaret et ses équipes ont notamment présenté l’ensemble des dispositifs d’accompagnement de la CCI et la plate-forme de recrutement qu’ils ont mis en place récemment « Le Cantal et vous, ça matche » (https://www.emploi-cantal.fr/). Ils sont revenus sur le succès des Chèq’Kdo Cantal dont le chiffre d’affaire annuel connaît une croissance exponentielle.

Les présentations ont été suivies de nombreux échanges. La question de l’installation d’un poids public qui servirait à des agriculteurs mais également à de nombreux professionnels a été évoquée et va être étudiée par les services de Hautes Terres. Les échanges ont également porté sur les difficultés d’accès à la région parisienne et la nécessité de mise en place d’une ligne ferroviaire rapide qui pourrait ensuite irriguer les lignes locales. Enfin, la question de l’accès aux marchés publics locaux a été abordée ; techniquement, une formation est travaillée et devrait être proposée aux entreprises du territoire dès l’automne 2019 pour faciliter les réponses dématérialisées.

 

En savoir plus :

Le document présentant l’action de Hautes Terres communauté en faveur du développement économique.