Accueil > Les élus de Hautes Terres communauté réunis en conseil à Murat

Les élus de Hautes Terres communauté réunis en conseil à Murat

Le 14 septembre, les élus de Hautes Terres Communauté ont été accueillis en mairie de Murat par le Maire et vice-président de l’intercommunalité en charge du tourisme Gilles Chabrier pour la réunion du conseil communautaire, sous la présidence de Ghyslaine Pradel.

En préambule, les élus qui n’en avaient pas encore eu l’occasion ont pu bénéficier d’une visite du Fablab ouvert par l’intercommunalité à Murat en février 2017. Kevin Goubault, Fabmanager, a expliqué aux élus les différentes machines proposées aux usagers et l’utilisation qui en était faite. Les élus ont été curieux des multiples possibilités offertes par l’équipement.

 

Nombreux rapports sur le développement touristique

Le Conseil communautaire a tout d’abord validé le lancement d’une procédure de délégation de service publique pour l’exploitation du vélorail sur un tronçon allant de Lugarde à Neussargues-en-Pinatelle. En effet, le 19 février dernier, les élus avaient voté la mise en place d’une procédure d’urgence pour permettre à de nouveaux exploitants d’assurer la saison 2018. Celle-ci prendra fin le 31 décembre 2018. La nouvelle délégation débutera l’année suivante, sous réserve de l’avis favorable du Comité Technique qui doit se réunir le 27 septembre prochain, et pour une durée de 5 ans.

Autre point à l’ordre du jour, l’aménagement de voies de canyoning. En effet, Hautes Terres communauté ne propose pas encore suffisamment d’activités liées à l’eau alors que le territoire dispose de nombreux sites remarquables. Aussi, des voies de canyoning vont être aménagées sur les secteurs d’Albepierre, de Laveissière et de Lavigerie pour tous niveaux et tous publics, en associant différents prestataires. Un travail important sera réalisé en parallèle en matière de signalétique. L’ensemble de ces équipements bénéficie de subventions de l’Europe, de la Région et du Département à hauteur de 80%.

Gilles Chabrier a rappelé les 5 volets du plan de développement touristique poursuivi par Hautes Terres communauté dans le cadre d’une démarche de valorisation d’une « montagne 4 saisons », comprenant outre l’équipement canyoning :
– l’inauguration d’un espace permanent de trail à la fin de l’année ;
– l’équipement des offices de tourisme en tables numériques et tablettes accessibles 24h/24 d’ici la fin du mois de février 2019 ;
– la Grande Traversée du Massif Central comprenant des aménagements déjà opérationnels mais aussi des équipements restant à valider à Allanche et Chalinargues ;
– l’aménagement d’aires de camping-car, les communes de Dienne et Allanche étant déjà prêtes à les accueillir.
L’ensemble de ce programme sera opérationnel fin 2019.

Toujours en matière de tourisme, les élus ont adopté la réforme de la taxe de séjour qui sera applicable à compter du 1er janvier prochain. Un taux de 5% par nuitée sera appliqué pour les hébergements sans classement ou en attente de classement. « L’objectif de cette réforme nationale est d’inciter les établissements à monter en gamme » a indiqué Gilles Chabrier. La taxe de séjour des aires de camping-car est quant à elle en diminution (de 0,75 à 0,60€).

Harmonisation du tarif de traitement des boues de station

Le Conseil communautaire a également validé l’harmonisation de la tarification pour le traitement des boues de station. Le ramassage et le traitement des boues issues de l’assainissement collectif est un service effectué sous délégation de compétence par le SYndicat des Territoires de l’Est Cantal (SYTEC). Jusqu’à présent, les anciennes Communautés de communes précédant la création de Hautes Terres communauté avaient chacun un tarif différent. Afin de prendre en compte l’augmentation des équipements à traiter mais aussi de répartir de façon équitable les coûts de traitement sur l’ensemble du territoire, les élus ont validé à l’unanimité un tarif fixé à 0,24€ par m3 d’eau consommé pour toutes les communes avec assainissement collectif, à compter du 1er janvier prochain. Des conventions seront passées avec chaque commune afin de collecter annuellement la redevance. Ces dernières peuvent soit la collecter sur la facture d’eau des usagers, soit la prendre totalement ou partiellement à leur charge.

Développement économique

Parmi les autres sujets également à l’ordre du jour, les élus ont adopté une convention permettant à la Présidente de Hautes Terres communauté de déléguer au Département l’octroi d’une aide en matière d’immobilier d’entreprises en faveur de l’aménagement d’une nouvelle unité fromagère sur la commune de Condat. La décision d’attribution appartiendra au conseil départemental.

En conclusion, la Présidente Ghyslaine Pradel est revenue sur la décision de la Commission départementale de coopération intercommunale réunie en formations plénière et restreinte le 10 septembre dernier pour statuer sur le souhait de départ des communes de Chanterelle, Condat, St-Bonnet-de-Condat et Montboudif de l’intercommunalité. Le départ des quatre communes a été acté, tout en veillant au respect des conditions demandées par Hautes Terres communauté, à savoir le bon déroulement de la procédure de négociation à l’amiable, ceci afin que les intérêts de l’intercommunalité soient préservés.

 

Les autres sujets à l’ordre du jour adoptés en séance :
– cession d’une partie de la Résidence du Faubourg Notre-Dame à Murat au bailleur social Logisens à l’euro symbolique ;
– acquisition du bâtiment de la future maison des services à Massiac ;
– Signature de la convention de Gestionnaire de proximité de transports scolaires avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes ;
– Conventions cadre bipartite et engagements de St-Flour Communauté et Hautes Terres communauté concernant le transport scolaire pour l’année 2017-2018 ;
– Harmonisation de la tarification pour les navettes de la section sportive du collège d’Allanche ;
– Fixation du nombre de représentants de la collectivité et du personnel au comité technique.

 

En savoir plus :