Accueil > Hautes Terres communauté et Saint-Flour communauté signent un Contrat de Transition Ecologique

Hautes Terres communauté et Saint-Flour communauté signent un Contrat de Transition Ecologique

Le 23 janvier, Hautes Terres communauté a signé avec Saint-Flour communauté un Contrat de Transition Ecologique (C.T.E.) en présence de Madame Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique. Le C.T.E. a été initié par le Gouvernement en février 2018, pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires en agissant sur les dimensions environnementales, économiques et sociales. La démarche est financée en partenariat avec l’Etat, les collectivités locales et les investisseurs privés. Plus de 70 partenaires locaux sont associés à cette démarche pour accompagner la transition écologique.

 

Porté par le SYTEC (Syndicat des Territoires de l’Est Cantal), le projet s’inscrit pleinement dans l’ensemble des politiques inscrites par le Projet Territorial de Développement Durable construites en concertation en 2017 et 2018. Le C.T.E. comprend 13 actions, estimées à 13 millions d’euros, et engage notre territoire jusqu’en 2023.

 

Il va permettre de : Coordonner et de mutualiser les politiques publiques et renforcer les synergies locales ; Mobiliser tous les acteurs publics et privés et favoriser l’engagement citoyen ; Mettre en œuvre des actions pour susciter un effet d’entraînement autour de ces politiques publiques.

 

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat, a souligné l’engagement de l’Etat pour la transition écologique et les territoires : « Le C.T.E. est un outil au service d’une dynamique nouvelle construite par les acteurs du territoire, avec ses spécificités ».

Ghyslaine Pradel, présidente de Hautes Terres communauté, a présenté une des actions concrètes pour ce C.T.E., la conservation du verger de l’Alagnon : « La restauration des vergers de l’Est cantalien, portée par le Conservatoire des Espaces Naturels s’intègre dans un ensemble d’actions de préservation du patrimoine naturel et de la biodiversité. Une belle dynamique est en place autour de ce projet en lien avec ce contrat écologique ».

Pour Pierre Jarlier, président de Saint-Flour communauté : «  Nos savoir-faire, nos paysages remarquables, la préservation de la biodiversité et une agriculture de qualité constituent des atoûts considérables pour le territoire. La transition écologique peut être une nouvelle source de développement ».

 

Parmi les actions concrètes, Hautes Terres communauté va – entre autres – travailler à :

– mettre en œuvre une plateforme territoriale de la rénovation énergétique

– porter une campagne d’isolation des combles perdus de bâtiments publics et privés

– lancer une étude sur l’implantation d’une unité de méthanisation

– développer un projet de construction d’une centrale photovoltaïque