Accueil > Les élus réunis en conseil communautaire à Allanche

Les élus réunis en conseil communautaire à Allanche

Les élus de Hautes Terres communauté se sont réunis le 22 février à Allanche pour un conseil communautaire. Au programme, de nombreux sujets liés à l’aménagement et au développement du territoire, tous adoptés à l’unanimité.

– Sports et loisirs nature :

Hautes Terres communauté a déposé aux côtés de Saint-Flour communauté un dossier pour mener un dispositif de recherche-actions autour des sports et loisirs nature à l’échelle de leurs territoires, qui a reçu un avis favorable du GIP Massif Central. Dans ce cadre, les deux communautés de communes recrutent un « animateur territorial » chargé de développer des actions territoriales innovantes dans les filières sport, nature et culture, d’animer cette politique, d’identifier des formations et stages à accueillir, de créer une résidence d’artistes et de promouvoir ces différentes actions. Ce dispositif est engagé sur 3 ans et financé à hauteur de 80%, ce qui représente pour les collectivités un reste à charge d’un montant maximal de 22.864,50€ chacune sur trois ans. Le démarrage du projet entre les différents partenaires Massif-Central, incluant l’Université et les territoires des Vans en Ardèche et des gorges du Tarn en Lozère, est prévu au 1er avril 2019. Des indicateurs d’évaluation et de suivi seront mis en place.

– Vélorail du Cézallier :

Hautes Terres communauté devait renouveler sa convention avec SNCF Réseau pour l’exploitation de la ligne de réseau ferré utilisée par le Vélorail du Cézallier. Cependant, la règlementation ayant évolué, SNCF Réseau ne propose plus une mise à disposition mais une convention de transfert de gestion du domaine public ferroviaire attaché à cette ligne pour une durée de 5 ans. Cette convention est associée à la réalisation d’un état des lieux de la ligne qui a été réalisé en octobre dernier et impose à la collectivité l’entretien de la ligne et des ouvrages d’art (sauf entretien courant réalisé par l’exploitant). Des visites de contrôle de la ligne seront réalisées régulièrement. Les élus ont validé cette convention afin de permettre la poursuite de l’activité du Vélorail, essentielle en terme d’attrait touristique pour le Cézallier. Une nouvelle délégation de service publique a également été confiée à la SARL VAUCHE ASP, seule candidate, pour l’exploitation du Vélorail pour 4 ans.

– Emploi :

Les élus de Hautes Terres communauté ont décidé de s’engager dans une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales (GPECT) aux côtés de Saint-Flour Communauté. Ce dispositif va permettre, à partir d’un diagnostic précis, de mieux connaître les besoins en emplois et compétences des entreprises et des institutions publiques du territoire et d’établir un plan d’actions permettant d’aboutir à une adéquation entre emplois, compétences et formations. Ce projet est soutenu par la DIRECCTE, un financement européen par le biais des fonds LEADER va également être sollicité. « Notre territoire connaît un taux de chômage faible, à hauteur de 5,4%, mais c’est justement ce qui traduit un manque de candidats dans de nombreux secteurs qui connaissent des difficultés importantes en terme de recrutement », a indiqué Michel Destannes, vice-président en charge de l’économie.

– Plan Climat Air Energie territorial :

La collectivité va construire aux côtés de Saint-Flour Communauté un Plan Climat Air Energie territorial. Il s’agit d’un projet territorial de développement durable dont la finalité est de mettre en place des actions pour améliorer la performance énergétique et réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. « Comme nous sommes une collectivité de mois de 20.000 habitants, nous n’avons pas l’obligation de nous lancer dans cette démarche, a expliqué la Présidente Ghyslaine Pradel, mais nous préférons profiter de cette opportunité car le PCAET sera un atout pour le financement de différentes actions dans les domaines de l’environnement et de l’énergie et permettra de mener cette action à l’échelle de l’arrondissement, beaucoup plus pertinente et en adéquation avec la démarche menée pour l’élaboration du SCOT ».

– Parc d’activités intercommunal de Neussargues :

A l’issue des procédures d’enquête publique préalable et d’enquête parcellaire qui ont pris fin le 28 septembre dernier, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable à l’aménagement d’un parc d’activité à Neussargues-en-Pinatelle. Les élus ont délibéré à l’unanimité en faveur de l’intérêt général de l’opération, ce qui va permettre de poursuivre l’aménagement du parc d’activité.

 

Les autres sujets à l’ordre du jour :

– ajout du Mémorial des déportés à Murat à la définition de la compétence facultative « actions touristiques » et ajout de la compétence facultative « Grand cycle de l’eau hors GEMAPI » ;

– application de la même taxe de séjour pour les meublés de tourisme et hôtels 4 étoiles comme le demande la loi ;

– Transport scolaire : la Communauté de communes sollicite le Conseil départemental pour un nouvel examen de la prise en charge des élèves situés aux lieux-dits Meynial et La Chassagne, à Laveissière. Pour des raisons de sécurité, un car ne peut circuler sur les voies d’accès. Les élus de Hautes Terres communauté sollicitent le Conseil départemental pour trouver une solution dans les meilleurs délais compte tenu de la mise en danger des élèves qui doivent se déplacer à proximité d’une route à forte circulation et accidentogène ;

– désignation de représentants de Hautes Terres communauté au sein de différents organismes extérieurs ;

– signature d’une convention de déneigement avec la commune de Chanterelle ;

– Télémédecine : Hautes Terres communauté va présenter sa candidature à un appel à projet de la Région pour mener une expérimentation de téléconsultation sur la commune de Marcenat. Ce dispositif nécessite un investissement d’environ 25.000€ pour l’équipement du cabinet, financé à hauteur de 80% par la Région. Il fonctionne avec du personnel médical équipé d’appareil doté des dernières technologies d’investigation permettant le lien avec un médecin qui pourra analyser les résultats et prescrire les suites à donner.

 

En savoir plus :