Atelier théâtre sur base documentaire : restitution des élèves

Atelier théâtre sur base documentaire : Restitution de qualité pour les élèves de 3e du collège Georges Pompidou de Murat et spectacle professionnel de la Cie les beaux parleurs

 

Dans le cadre de sa saison culturelle, Hautes Terres Communauté a proposé un projet global intégrant des ateliers autour de l’écriture théâtrale, de la recherche documentaire et de la citoyenneté en direction des scolaires.

 

RESTITUTION D’UN TRAVAIL COLLECTIF suite à 14H D’ATELIERS

Ainsi, jeudi 18 mars, ce sont 27 élèves de 3e du collège Georges Pompidou à Murat qui ont donné une restitution du travail réalisé avec Frédéric Moulin, metteur en scène de la compagnie Les Beaux parleurs.  Quatorze heures d’atelier leur ont permis de s’initier à l’art du théâtre : voix, gestes, postures, lectures.  Mais pas que ! Ce travail a permis de les immerger dans la Grande Histoire à partir d’une histoire personnelle du metteur en scène. En effet, Frédéric Moulin a retrouvé dans les affaires de son grand-père des documents dans une valise avec l’inscription « A rendre à M. Morgenstern en cas de demande », nom de la pièce de théâtre. De là, commence une recherche et de nombreux questionnements : Qui est M. Morgenstern ? Quelle est son histoire ? Quel est le lien avec son grand père, entre les deux familles ? Comment rendre ces documents authentiques à ses descendants, s’ils existent ?

En lien avec leur programme et l’étude des documents authentiques prêtés par la compagnie, les élèves ont pu aborder la question de l’histoire, de la mémoire, la notion « d’étranger », la déportation et la survie de familles juives pendant les heures sombres de la France, dans les années 40. Ce travail a également été l’occasion d’aborder toutes les questions que l’on peut se poser dans sa vie, sur son histoire familiale et qui restent parfois sans réponse.

 

UN PUZZLE ASSEMBLE LORS DE LA « VRAIE » PIECE DE THEATRE

Les élèves ont pu prolonger cette restitution en venant assister à la « vraie » pièce de théâtre le vendredi matin, en respectant le protocole sanitaire en vigueur. Ils ont pu retrouver les textes qu’ils avaient préalablement étudiés ou joués différemment par les acteurs Frédéric Moulin et Sabine Moindrot. Tout le puzzle de cette histoire personnelle mise en jeu théâtral et liée à l’Histoire s’est finalement assemblé. Ils ont pu saisir la finalité de cette enquête quasi policière pour retrouver les descendants de ce M. Morgenstern, entre fiction et réalité. A l’issue du spectacle professionnel, la troupe s’est prêtée au jeu des questions des élèves et des professeurs. Les réactions des jeunes étaient unanimes pour saluer la qualité de la proposition. Une bien belle parenthèse culturelle pour tous au cours de cette année scolaire.

En écho à ce projet, la Médiathèque intercommunale propose en ce moment, à Massiac, et jusqu’au 27 avril une exposition temporaire « les Juifs de France dans la Shoah » de l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre (ONACVG).